Ces claquettes se moquent des tweets de Trump (et elles ont cartonné)

Lassé des contradictions du président américain, un publicitaire de 27 ans a décidé de les illustrer à sa façon.

Le combo claquettes-chaussettes peut (aussi) être un geste politique.
Le combo claquettes-chaussettes peut (aussi) être un geste politique.

Avec Donald Trump, on ne sait pas sur quel pied danser. Et c'est justement ce qui a inspiré Sam Morrison, un jeune publicitaire américain, dès 2017. Pour s'amuser sur son temps libre, il a décidé de confectionner des claquettes rouges et blanches sur lesquelles ils plaçaient deux tweets contradictoires du POTUS, un pour chaque pied. Et ce fut un véritable succès, a-t-il confié à Business Insider.

Dénoncer l’«hypocrisie» avec humour

Véritable girouette, Trump est en effet capable d'encenser le collège électoral pour mieux le descendre quelques années plus tard. Furieux, il peut lancer un «N'ATTAQUEZ PAS LA SYRIE» sur le réseau social, puis féliciter chaleureusement son armée quand celle-ci l'attaque en 2017. Chez lui, les sources des médias peuvent être tantôt très fiables, tantôt complètement désuètes. C'est cette «hypocrisie» que Sam Morrison a souhaité dénoncer, confie-t-il au média. Il a donc commercialisé 1000 paires de ses chaussures de plage, vendue 30 dollars pièces, via son site PresidentFlipFlops.com.

De g. à d. : «N’oubliez pas, ne croyez pas aux ‘les sources disent que’ des médias TRÈS malhonnêtes. S’ils ne citent pas leurs sources, elles n’existent pas». «Une ‘source extrêmement crédible’ a appelé mon bureau pour me dire que le certificat de naissance de Barack Obama est un faux.» – Sam Morrison/PresidentFlipFlops
De g. à d. : «N’oubliez pas, ne croyez pas aux ‘les sources disent que’ des médias TRÈS malhonnêtes. S’ils ne citent pas leurs sources, elles n’existent pas». «Une ‘source extrêmement crédible’ a appelé mon bureau pour me dire que le certificat de naissance de Barack Obama est un faux.» – Sam Morrison/PresidentFlipFlops
De g à d. : «Le collège électoral est un désastre pour une démocratie». «Le collège électoral est en fait génial, car il permet de faire entrer tous les Etats, même les plus petits, dans la danse. Faire campagne est bien différent!» – Sam Morrison/PresidentFlipFlops
De g à d. : «Le collège électoral est un désastre pour une démocratie». «Le collège électoral est en fait génial, car il permet de faire entrer tous les Etats, même les plus petits, dans la danse. Faire campagne est bien différent!» – Sam Morrison/PresidentFlipFlops
1

Un an et demi plus tard, tout a été vendu. Comme le rapporte Presse-Citron, des habitants des quatre coins de l'Amérique se sont laissés tenter: le publicitaire a eu des clients dans 47 États du pays. Outre-Atlantique, le combo claquettes-chaussettes peut (aussi) être un geste politique.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...